Les Chakras

Venant du sanskrit et signifiant « Roue de Lumière », les Chakras font partie de ce que l’on appelle « le courant d’énergie subtile » du corps. En plus de notre corps physiques, sont présents :
– autour de nous,  différents corps énergétiques qui composent ce que l’on appelle « l’aura »
– en nous, différents canaux où circulent l’énergie à la manière donc les veines et artères font circuler le sang, qu’on appelle « méridiens ». 
Les Chakras sont en quelques sortes les portes qui permettent à ces deux milieux énergétiques, l’interne et l’externe, de communiquer. Donc quand un Chakra va mal, qu’il est hyperactif ou hypoactif, c’est tous les circuits énergétiques qui sont déréglés. 

La tradition Indienne nous donne l’existence de 7 Chakras principaux (10 pour le Chamanisme) et de nombreux secondaires. Les principaux Chakras sont tous reliés au système endocrinien, chacun correspondant à une glande endocrine, en leur apportant l’énergie nécessaire à leur bon fonctionnement et en les nettoyant des énergies négatives. Il est donc important de maintenir les Chakras en bonne santé pour le corps puisse l’être lui aussi. 

Les Chakras peuvent être déréglés de deux manières : être hypoactifs : manque de stimulation et ne permet pas d’affronter les problèmes du corps physique ou énergétique ; être hyperactifs : trop de stimulation, le chakra en question essaie de régler des déséquilibres physiques ou énergétiques. Voici quelques exemples (non exhaustifs) de Chakras en dysfonctionnement : 

Chakra Racine
* hyperactif : tendance au excès (physique et matériel), carriérisme, égocentrisme, trop de confiance en soi et peu en les autres, tendance à la violence, à la colère, à l’hyperactivité, hypertension artérielle, problèmes cardiaques, sommeil court ou insomnie…
* hypoactif : sentiment d’insécurité, spiritualité exacerbée, peur d’autrui, instabilité professionnelle ou familiale, peu de volonté pour affronter les choses, tendance à fuir à la réalité et à la rêverie, problèmes osseux, dentaires, circulatoires (surtout dans les jambes)…

– Chakra Sacré : 
* hyperactif : besoin compulsif de sensations fortes, trop d’appétit sexuel amenant souvent à la frustration (nymphomanie), tendance au « je m’en foutisme », tendance aux IST (infections sexuellement transmissibles), aux infections du système urinaire ou des reins, stress chronique, colite, syndrome du colon irritable, lombalgie inexpliquée…
* hypoactif : mélancolie, peu d’égard pour les autres, lassitude, perte de « joie de vivre », blocage de créativité, manque d’assurance, repli sur soi, frigidité, impuissance, sensation et émotions négatives (angoisse, peur, jalousie…), goût pour le neutre, affections du système reproducteur, douleurs ovarienne ou utérine, règles irrégulières, maladie de peaux, douleurs aux hanches, troubles intestinaux…

– Chakra du Plexus Solaire : 
* hyperactif : tendance autorité envers soi et les autres, volonté de tout contrôler, d’avoir toujours raison, de dominer, irritabilité, vantardise, manque d’estime de soi, tendance à l’insatisfaction, impolitesse, irrespect, peu de capacité d’écoute, manque d’empathie, problèmes digestifs et gastriques, stress chronique…
* hypoactif : manque de combativité, tendance à l’abandon, soumission, manque de personnalité, nervosité, timidité, complexe d’infériorité, problèmes au pancréas, diabète, foie et reins paresseux, problèmes de poids, trouble de la vision, maladies nerveuses…

– Chakra du Coeur : 
* hyperactif : 
générosité excessive intéressée, excès des passions amoureuses passionnelles, amour de soi important, sensation de supériorité, maladies cardio-vasculaires, arythmie cardiaque, maladies auto-immunes…
* hypoactif : incapacité à aimer, indifférence aux autres, déception amoureuse fréquente, peur de s’ouvrir aux autres, sentiment de rejet, manque de générosité, égoïsme, repli sur soi, solitude, allergies (cutanées et respiratoires), système immunitaire faible, difficultés respiratoires, problèmes circulatoires, besoin exacerbé de se ressourcer…

– Chakra de la Gorge : 
* hyperactif : 
tendance au bavardage et commérage, voix forte, manque de capacité d’écoute, besoin d’avoir raison, mauvaise foi, tendance hypocondriaques, mouvements excessifs du haut de corps et expressions du visage exagérées, mythomanie, mégalomanie, enrouements (« chat dans la gorge », problèmes d’haleine et de ronflement, hypothyroïdie…
* hypoactif : timidité, bafouillages, bégaiements, difficultés de langage, nervosité, discours décousu voir mystique, voix faible, visage peu expressif, manque de naturel et de sincérité, rejet brutal de l’inconnu, manifestation de peur, difficulté à exprimer ses émotions inflammation des amygdales, angine, asthme, bronchite, douleurs dans la nuque et épaules, problèmes d’audition, hyperthyroïdie…

– Chakra Frontal : 
* hyperactif : 
intellectualisation excessive, tendance au mysticisme et à l’irrationnel, rejet inconscient du corps et des plaisirs (matériels ou physiques), complexe de supériorité, mépris, arrogance, incapacité à douter, hyperthyroïdie, troubles de la concentration et du sommeil (insomnie, nuit agitées), douleurs aux yeux ou maux de tête…
* hypoactif : Difficulté d’intellectualisation, peu d’intérêt pour le savoir, les sciences, manque de curiosité, pas de spiritualité, rationalisation extrême, trop d’attachement aux plaisirs (matériels et physiques), peu ou pas de perception extra-sensorielle, complexe d’infériorité, préjugés, manque d’esprit critique, problèmes de la sphère ORL haute, troubles de la vision et du sommeil (nuit trop longues), hypothyroïdie…

– Chakra Coronal :
* hyperactif : 
si en plus, votre chakra racine est hypoactif symptôme de détachement du matériel pouvant entraîner des troubles psychologiques sérieux et états dépressifs avancés (la vie elle-même n’a pas d’attrait), troubles de la mémoire, migraines, maladies du système immunitaire…
* hypoactif : A l’inverse, ici, refus catégorique de tout ce qui est subtile (spiritualité, traditions, religion, mysticisme), « laisse couler » la vie, dépendances, troubles de l’humeur, problèmes de sommeil…


A première vue, tous nos Chakras peuvent nous sembler déréglés puisque l’on se reconnait souvent ici et là. C’est normal car de nos jours peu de gens ont un équilibre parfait entre les différents Chakras, d’où l’importance de pouvoir les travailler. Il faut garder à l’esprit que c’est l’équilibre qui compte dans ce que l’on est, ressent, exprime ou perçoit, jamais l’excès dans un sens ou dans l’autre. 

Rééquilibrer les Chakras est donc de leur permettre une activité équivalente entre leur captation d’énergie externe et le renvoie de l’énergie interne afin d’éliminer les blocages. A chaque Chakras correspondent : des cristaux, une couleur, une note et une syllabe.  Pour apaiser ou stimuler un Chakra, j’utilise donc plusieurs techniques en plus du soin en fonction du degrés de déséquilibre :

– cristaux : rentrent en résonance avec le Chakra correspondant et modifie sa vibration vers l’équilibre
– huiles essentielles (quand c’est possible) : le taux vibratoire des huiles essentielles éliminent les énergies stagnantes au niveau des Chakras et les rééquilibrent
– visualisation chromatique : la vibration émise par une couleur entre en résonance avec le Chakra correspondant et modifie sa vibration vers l’équilibre 
– chant des notes et des syllabes : la vibration du son entre en résonance avec le Chakra correspondant et modifie sa vibration vers l’équilibre (le chant peut se faire par la voix, un bol tibétain ou un diapason)

Lors d’un soin d’équilibrage des Chakras vous pourrez participer de manière active si vous le souhaitez par le biais de visualisations ou de chant. L’harmonie se plaît toujours mieux quand on s’investi dans sa guérison, son équilibre.