Soins pour nouveaux nés et enfants

Il arrive souvent que l’on ne commence pas sa vie comme il le faudrait, de nombreux traumatismes peuvent survenir très tôt et ce, durant toute la petite enfance. Le cerveau humain et particulièrement celui des enfants, est très réceptif dans beaucoup de domaines et ils perçoivent, à leurs âges, des choses que nous, adultes, ne sommes pour la plupart plus capables de percevoir. Sensibles aux énergies qui les entourent, ils ont parfois besoin qu’on les en libère ou simplement qu’on les écoute. 

Mais tout comme nous, ils ont aussi leurs passages difficiles, comme la maladie, la tristesse, la colère, l’incompréhension, souvent vécus d’une manière différente d’un adulte mais tout autant nuisibles à leur bien-être. 

De nos jours, l’arrivée d’un bébé se fait rarement facilement. Les premiers moments de sa vie peuvent déjà comprendre de nombreux traumatismes qui, dès la sortie de l’utérus, affectent son bien-être : accouchement difficile, trop long ou trop court, utilisation de forceps, ventouses ou césarienne, sortie autre que par la tête, pression trop forte sur le ventre de la mère, étouffement avec le cordon ombilicale, réanimation (même légère), fessée, enclenchement du système respiratoire en milieu aérien et non plus aquatique, éloignement direct de la mère… Tout ça, peut déjà engendrer un stress physique et émotionnel chez l’enfant à peine arrivé qui va l’empêcher de s’épanouir correctement par la suite.  
Comme le nourrisson n’est pas encore capable de nous expliquer précisément son mal-être, il sentira le besoin d’être rassuré et soulagé en l’exprimant comme il le pourra, souvent par des pleurs réguliers, parfois inexplicables, insomnies, peurs, problèmes de digestion… 
Les premiers mois de la vie, ne sont pas si calmes qu’on le pense avec la routine -manger-dodo-. Le système digestif se met en place, les dents  poussent, les sens se développent, les muscles aussi, les cauchemars et peurs nocturnes apparaissent. Parfois, l’enfant peut aussi subir des traumatismes intra-utérin, que ce soit par la perte d’un·e jumeau·elle, ou par le biais du vécu de sa mère, laissant déjà des traces énergétiques et émotionnelles négatives.  

Ainsi, un soin énergétique va pouvoir apaiser le bébé, le soulager de certaines douleurs physiques et émotionnelles, rééquilibrer ses énergies, et le rassurer. 

La durée du soin est de 30 min, et en présence de la maman ou des parents. 
Lors d’un soin, il arrive parfois que le bébé se mette à pleurer, c’est tout à fait normal. Parfois, la libération de blocage émotionnel se traduit ainsi (et c’est aussi valable pour les adultes). Un enfant ne pleure pas forcément parce qu’il a mal. Lui aussi éprouve des émotions et avec, le besoin de les exprimer comme il jugera nécessaire pour son mieux-être. 

Lors de notre enfance, de nombreux chocs émotionnels et traumatismes peuvent nous arriver tels que séparation des parents, rejet social, maltraitance, accident, maladie, deuil mais aussi simplement l’arrivée d’un nouvel enfant dans la famille, un déménagement, un changement d’école… Se sont, pour eux, rarement des situations banales, qui peuvent vite devenir compliquées à gérer tout·e seul·e. 

Un soin énergétique va alors les aider à apaiser leurs craintes, leurs appréhensions, leurs doutes, leurs douleurs (qu’elles soient physiques ou émotionnelles) et les détendre. 

La durée du soin est de 30 min à 1h en fonction de l’âge (jusqu’à 10 ans), et à partir du moment où l’enfant sera capable de donner son accord, il sera indispensable pour le bon déroulement du soin. 
Le premier se fera en présence des parents, mais si l’enfant en fait la demande, ou que les parents ou moi-même estimions qu’il vaut mieux qu’il soit seul, une « attestation d’autorisation et de confiance » vous sera remise pour signature. 

Bien évidemment 🙂 Les soins énergétiques n’ont aucune contre-indication pour une femme enceinte, bien au contraire, ils pourront aussi bien détendre la maman que le bébé et peuvent avoir plusieurs applications intéressantes : 
– en apaisant émotionnellement la maman, le bébé en profite aussi
– permet d’atténuer les maux de la grossesse : mal de dos, insomnie, stress dû à l’arrivée de l’enfant, émotions à fleur de peau, nausées matinales…
– peut rendre le bébé plus calme
– favorise une forme de communication silencieuse entre le bébé et la maman via la circulation énergétique qu’iels partagent
– prépare à l’accouchement (détente du ventre, apaise l’esprit de la maman (moins de stress, d’angoisse), atténuation des douleurs, favorise une arrivée paisible…)
– et accompagne la maman dès l’arrivée du bébé (meilleure récupération, détente, facilité d’allaitement…). 

En effet, une fois que le bébé est là, les soins énergétiques peuvent avoir plusieurs vertus pour les jeunes mamans. Il aide à retrouver un équilibre physique (en stimulant l’auto-guérison, il peut aider à la reconstruction du périnée) et émotionnel (atténue la fatigue due aux nuits décalées, à l’allaitement…). Grâce à la relaxation qu’il procure et en régulant les émotions, les soins énergétiques peuvent être d’un grand secours pour lutter contre la dépression post-partum.

Les Soins

Soin de "Base"

Pour les premiers jours et premières années de la vie, un soin énergétique simple avec équilibre des chakras peut suffire à rétablir l’harmonie.  

Le soin peut se dérouler au cabinet ou à distance. Dans le premier cas, se sera par imposition des mains, le contact étant la plupart du temps réconfortant pour les jeunes enfants, mais si ce n’est pas possible, le soin se fera à distance dans la pièce du cabinet alors que l’enfant sera en activité avec ses parents. 

Soin "Harmonie"

Parfois, même à leurs âges, les impacts négatifs de leur vécu peuvent être tenaces et demander plus d’une séance. Le soin Harmonie comprend alors 4 soins énergétiques de base, à effectuer dans un laps de temps assez rapproché pour éviter que les énergies ne « refroidissent » (2 mois serait l’idéal). 

Comme pour le soin basique, ces soins peuvent se dérouler au cabinet ou à distance. 

Soin "Osmose"

Spécialement pour les mamans attendant un bébé, le soin « Osmose » est là pour les aider à traverser leur grossesse, mais aussi à aider le bébé dans ses premiers mois de vie. J’agis alors sur le mieux-être physique et énergétique en favorisant le lien entre la mère et son enfant pendant un moment de relaxation profonde. 

Le soin peut se dérouler à distance ou au cabinet.

Le soin « Osmose » peut se faire aussi durant les premiers mois après la naissance de l’enfant, en agissant à la fois sur la maman et sur le bébé.  

TARIFS :

– Première séance : 35 €
– Séances suivantes : 30 €

TARIF :

Forfait « Harmonie » (4 séances soin de base) : 100 € (25€ la séance)

TARIFS : 

– Première séance en cabinet : 55 €
– Séances suivantes : 50 €
– Forfait « Harmonie » (4 soins) : 160 € (40 € la séance)
– Séance à distance : 40 €

ATTENTION :
Je rappel qu’une séance de soin énergétique ne se substitut pas à l’avis d’un médecin. En cas de doute ou d’urgence médicale, un médecin généraliste, urgentiste ou un ostéopathe sont à voir en priorité.

AIDE FINANCIÈRE

Une passade difficile, des difficultés financières ou des revenus limités, ne doivent pas être un frein au mieux-être de votre enfant. Si vous êtes dans l’un de ces cas, n’hésitez pas à me contacter pour que nous puissions trouver une solution ensemble.